Logiciels et applications

Comment utiliser le logiciel SAP ?

Entreprise

Il suffit de visiter quelques départements d’une entreprise pour croiser le terme SAP. Et pour cause, SAP (Systems, applications and products for data processing) détient la plus grande part de marché de tous les progiciels de gestion intégré ou PGI (en anglais, on parle d’ERP, ou enterprise resource planning). Derrière la solution SAP se trouve la société SAP AG, qui fournit de puissants outils pour aider les entreprises à gérer leur fonctionnement à tous les niveaux : finances, logistique, ressources humaines, ventes, achats… Depuis sa création dans les années 80, le progiciel SAP a considérablement évolué pour proposer des modules et fonctionnalités complexes, aussi bien pour les PME/TPE que pour les multinationales.

SAP, c’est quoi ?

SAP est tout simplement un progiciel de type ERP développé par l’entreprise éponyme. SAP Software est une multinationale allemande, fondée en 1972 par d’ex-ingénieurs d’IBM, Wellenreuther, Hopp, Hector, Plattner et Tschira. L’objectif était alors de développer des solutions logicielles pour gérer les opérations commerciales et les relations clients des entreprises. Le système SAP se compose d’un certain nombre de modules entièrement intégrés, qui couvrent pratiquement tous les aspects de la gestion d’entreprise.

Il faut savoir que SAP est le pionnier et le leader sur le marché des ERP. Aujourd’hui, Le groupe compte plus de 140 000 installations dans le monde, plus de 25 solutions commerciales spécifiques à l’industrie et plus de 75 000 clients dans 120 pays. Il a pour concurrents Oracle, Microsoft ou encore Nout (Simax) en France.

Pour ceux qui se demandent l’utilité d’un ERP, prenons ce scénario typique dans les entreprises. Supposons qu’un client prend contact avec une équipe commerciale pour demander un produit particulier. L’équipe de ventes contacte alors le service logistique pour s’assurer de la disponibilité du produit. À sa grande surprise, le responsable commercial découvre que le produit est en rupture de stock. Pourtant, à l’aide d’un simple outil ERP, il aurait pu suivre en temps réel la disponibilité et même l’acheminement du produit en question.

L’histoire du progiciel SAP

Le success-story de la firme SAP AG a débuté avec la création de la première version de son progiciel, alors baptisé SAP R/1. Lancée vers 1972, celle-ci se focalisait sur le traitement de données en temps réel, grâce à l’exploitation de trois couches : présentation, application et base de données. Sept ans plus tard, la deuxième version voit le jour¸ qui a brillé par l’implémentation de la base de données d’IBM, l’application métier orientée dialogue et l’intégration de différentes langues et devises.

Enfin, la mouture SAP R/3 voit récemment le jour, en proposant une architecture à 3 niveaux dans laquelle trois couches (présentation, application et base de données) sont installées sur le serveur-système). Cette version est la plus complète à ce jour, intégrant différents modules :

  • Logistique :
    • Module MM (material management) : gestion des achats et des stocks ;
    • Module PP (production planning) : gestion de la production ;
    • Module SD (sales and distribution) : administration des ventes ;
    • Module QM (quality management) : gestion de la qualité ;
    • Module PM (plant maintenance) : gestion de la maintenance.
  • Comptable :
    • Module FI (financial) : comptabilité financière ;
    • Module CO (controlling) : contrôle de gestion ;
    • Module PS (project systems) : gestion des projets ;
    • Module TR (treasury) : trésorerie.
  • Ressources humaines :
    • Module HR (human ressources) ;
    • Module PA : données du personnel ;
    • Module PD : gestion des talents.

Comment apprendre le progiciel SAP ?

Bien des gens se demandent s’il est possible d’apprendre à utiliser la suite SAP, que ce soit pour se reconvertir professionnellement, pour maîtriser un module particulier ou encore pour réduire les risques de piratage dans l’entreprise (nous en avons parlé dans cet article). Bien entendu, une division de SAP propose un cursus de formation et de certification, mais ses cours sont assez chers, et tout le monde ne peut pas se les permettre. D’un autre côté, des alternatives moins chères existent, telles que les instituts de formation SAP, mais leurs cours restent chers, tandis que la certification n’y est pas toujours garantie.

La bonne nouvelle est que vous pouvez facilement trouver une formation SAP sur Internet. Que ce soit sur des plateformes généralistes de type Udemy ou encore des sites spécialisés sur les ERP, il est tout à fait possible de trouver des cours axés sur les différents modules du progiciel SAP. Et en complément, certains sites proposent des tutoriels vidéo sur la manipulation d’une fonctionnalité particulière du progiciel.

En outre, de nombreuses librairies, en ligne ou ayant pignon sur rue, proposent, elles aussi, des livres sur le logiciel SAP. Si ces livres ne sont pas toujours gratuits et qu’ils ne sont pas sanctionnés par un certificat, leur prix est moindre par rapport au coût d’une formation SAP. De nombreux auteurs se sont d’ailleurs penchés sur des fonctionnalités particulières de SAP, de quoi vous aider à approfondir vos connaissances du progiciel.

Si aucune de ces solutions ne vous convient, il reste enfin la carte des agences : de plus en plus d’entreprises proposent des stages ou formations dans l’univers de la suite SAP. Le scénario est le suivant : vous vous faites embaucher par une agence qui vous forme dans l’une des applications ou technologies SAP. C’est notamment le cas si vous êtes embauché par une ESN spécialisée sur l’intégration SAP comme Codilog. Au terme de votre parcours de formation, vous obtiendrez un certificat SAP et serez capable d’intervenir pour le compte du SSII ou encore directement auprès d’une entreprise cliente.

Rate this post

Leave a Comment