Web

Les meilleures alternatives à WeTransfer 2020

Transfert de fichiers avec WeTransfert

Il existe plusieurs services cloud pour échanger des fichiers sur le web. L’un de ces services est WeTransfer, mais suite à une faille de sécurité en juin dernier, faille qui a provoqué le partage fichier avec des personnes non sélectionnées, il est tout à fait naturel de se renseigner sur d’autres alternatives.

En effet, selon WeTransfer, des emails de transfert de fichiers ont été envoyés à des adresses électroniques involontaires les 16 et 17 juin 2019, un sujet repris par de nombreux sites d’actualités. Après la découverte de l’incident, certains utilisateurs ont été déconnectés de leur compte et ont reçu l’instruction de réinitialiser leur mot de passe. En outre, la société a déclaré avoir bloqué les liens de transfert touchés. Malgré cette réactivité, cela a infligé un solide coup économique à la société, et a remis en question sa position de leader.

Face au marché actuel et à tel choix de services de partage de fichiers, il peut être difficile de prendre une décision. On vous invite donc à découvrir les alternatives à Wetransfer suivantes.

Dropbox

Étant l’une des plateformes de stockage cloud les plus célèbres, Dropbox est une solution crédible face à WeTransfer. La formule gratuite vous donne 2 Go d’espace de stockage, qui peut être augmenté à 2 To avec la formule Plus et 3 To avec la formule Premium. De plus, l’interface de Dropbox est accessible à fois sur le web ou directement depuis le bureau.

On peut effectuer le partage de fichiers directement en saisissant l’email du destinataire et un lien sera ainsi envoyé.

En ce qui concerne les dossiers partagés, on peut définir les modalités d’accès et de consultations, notamment en définissant qui peut modifier le contenu ou uniquement le consulter.

Smash

Dans le cas du partage de fichiers volumineux, Smash est le parfait candidat. Smash est à la fois gratuit, mais n’a pas non plus de limite à la taille des fichiers à envoyer. De plus, pas besoin de créer un compte pour l’utiliser.

Les éléments partagés sont également disponible pendant 14 jours. Cependant, si on opte pour un compte Premium, la disponibilité des fichiers passe à un an.

Au-delà de l’aspect purement technique, l’interface est épurée et simple. De plus, le processus de partage se fait par un simple glisser-déposer. Ensuite, il faut juste intégrer les emails des destinataires (ou juste demander la création d’un lien donnant accès aux fichiers) avant de configurer les options de partage. On peut également définir la durée de disponibilité des fichiers, les protéger avec un mot de passe, et personnaliser la page que les destinataires verront lors du clic.

Hightail

Le compte gratuit de Hightail permet d’envoyer des éléments d’une taille maximale de 100 Mo, avec une limite de stockage de 2 Go. Évidemment, on peut opter pour un volume de stockage supplémentaire en payant. Par exemple, par le biais de la formule Pro, on profite d’une capacité de stockage illimitée, couplée à une limite de 25 Go par fichier.

De plus, Hightail utilise des « espaces » pour gérer les éléments stockés et, mêmes si ces fichiers peuvent aussi être partagés, on profite en plus d’une fonction de partage séparée.

Le plus pertinent dans la fonction de partage de Hightail, c’est non seulement la possibilité de partager des fichiers depuis le bureau par glisser-déposer, mais également de sécuriser et de partager des éléments provenant d’autres services cloud (Dropbox, Google Drive, OneDrive sont tous pris en charge).

Rate this post

Leave a Comment