HomeWebChanger son mot de passe Facebook : comment faire ?

Changer son mot de passe Facebook : comment faire ?

Nous faisons face actuellement à la grande révolution de la technologie et d’internet, mais également à une face sombre qui est de plus en plus décrié et dangereux pour les entreprises et les particuliers. Nous avons d’une part les hackers et le piratage informatique et d’autres part l’internaute dépassé par la non compétence des actions préventives à mener sur sa machine, notamment sur la création des mots de passe, la mise en place de logiciels puissants qui vont garantir au mieux les attaques complexes des hackers. Fort heureusement cette vague d’insécurité que l’évolution nous apporte est contre balancée par des mesures innovantes pour la sécurité sur le web. D’autant plus que la cybercriminalité est un vrai fléau depuis l’avènement d’internet. Parlons donc de cyber attaque, de hacker et de ce qu’on peut entreprendre face à tout cela.

Comment changer son mot de passe Facebook ?

La protection de votre compte Facebook passe par son mot de passe. Ce dernier doit être sécurisé, c’est à dire contenir des caractères spéciaux et ne pas correspondre à un mot spécifique. Voici comment changer son mot de passe Facebook facilement :

  1. Sur Facebook, cliquez en haut à droite sur le Menu puis sur Paramètres
  2. Dans la colonne de gauche, allez dans Sécurité et connexion
  3. Repérez la section Connexion sur la nouvelle page. A coté de Changer le mot de passe, cliquez sur Modifier
  4. Rentrez le mot de passe actuel puis rendrez le nouveau mot de passe (devra être confirmé) puis cliquez sur Enregistrer les modifications pour valider

Comment fonctionne les hackers?

Les hackers usent de diverses techniques afin de pirater et de s’immicer dans nos vies privées. Sur le web nous utilisons souvent nos données personnelles et usons de nombreux mots de passe qui souvent ne sont pas sécurisés. Et ceci, que ce soit sur différents sites ou sur les réseaux sociaux. Entre les techniques d’hameçonnage par page de pishing et les virus malaware, les hackers ont l’embarras du choix. Contre ceux-là nous recevons des alertes sur nos mails et sur les réseaux sociaux comme facebook. Nous connaissons d’ailleurs les anti-malaware qui nous rendent beaucoup service (selon la limite également de ces logiciels), puisque certaines intrusions sont,le fait de mails recus. Le fait d’ouvrir simplement le mail est une erreur grave. Un lien intru va déclencher l’intégration d’un fichier, afin de commencer à controler votre machine et faite tout ce qu’il veut dessus. C’est le grave danger de ces nouvelles attaques technologiques hyper puissantes. Mais mis à part tout cela, nous pouvons nous faire pirater surtout sur les réseaux publics. Aussi il est fortement déconseillé de surfer en zone wifi gratuit sans un minimum de sécurité comme un VPN.

Facebook et les pirates

Depuis la création de facebook, nous sommes de plus en plus nombreux à être inscrit sur ce réseau qui dépasse le milliard d’utilisateurs. Nous l’utilisons pour diverses raisons, à titre privé si l’on peut parler de “privé” en ce qui concerne facebook, à titre professionnel, ou pour des raisons malhonnêtes. Certains d’entre nous le font pour s’amuser, s’amuser à créer de nombreux faux profil. S’amuser à changer de compte facebook autant que l’on change d’humeur. En ajoutant à cela les inscriptions sur d’autres réseaux sociaux et sur plusieurs sites, on amasse les mots de passe. Certes il y a ceux qui optent pour le même mot de passe sur tous les sites. Pour ceux qui créent des mots de passe à chaque fois, les problèmes commencent. Le but étant de ne pas se faire hacker à l’origine mais au bout de la n-ième invention on s’y perd soi-même. A ce moment là nous nous trouvons encore heureux d’avoir à disposition des solutions de récupération et de pirater compte facebook. Dans un monde où internet s’impose au quotidien, il est plus que bienvenu d’avoir des solutions de sécurité particulièrement élevées avec plusieurs solutions de logiciel, et des logiciels permettant également de vérifier si vous n’etes pas touché par des virus intelligents.

A lire également

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles